Budget :1 666 206 319 FCFA pour la quête du bien-être des populations de Dschang en 2020.

Budget :1 666 206 319 FCFA pour la quête du bien-être des populations de Dschang en 2020.

« Ce budget est […] aussi et surtout le principal moyen de financement du bonheur et de la quête du bien-être, de toutes les couches sociales de la population… » SM Beaudelaire Donfack.

Equilibré en recettes et en dépenses à la somme d’un milliard six cent soixante-six millions deux cent six mille trois cent dix-neuf (1 666 206 319) Fcfa, le budget de l’exercice 2020 de la commune de Dschang a été voté, le lundi 30 décembre passé, à l’unanimité des membres du conseil présents.

S.M. Beaudelaire DONFACK, Maire de Dschang

Dans son mot de clôture des travaux, SM Beaudelaire Donfack, maire, a souligné que « Ce budget est un des éléments devant garantir le fonctionnement efficient et efficace de la commune, mais aussi et surtout le principal moyen de financement du bonheur et de la quête du bien-être, de toutes les couches sociales de la population… »

Ce budget est en hausse d’un peu plus d’un pour cent (1,086%) en valeur relative, par rapport à celui de l’année 2019. Soit en valeur absolue, une augmentation de cent trente-trois millions deux cent vingt-six mille trois cent vingt et un (133 226 321 Fcfa). S’épanchant sur les raisons d’un tel optimisme, en période de récession budgétaire généralisée, monsieur le maire a édifié son auditoire :

« Grâce à la trajectoire fixée par François Kenfack, nouveau secrétaire général (SG) de la mairie, dans la réorganisation générale du travail, et surtout dans le suivi des actions des secteurs économiques, nous avons espoir que beaucoup de lignes de recettes, jusqu’à présent de recouvrement nul, vont s’améliorer en 2020… »

Continuant, le magistrat municipal a reconnu que des séances de travail tenues avec son SG ont montré que la commune a perdu beaucoup d’argent jusque-là, du fait du laxisme dans le recouvrement entre autres. Comme information, il a présenté des projets appelés à modifier la structuration globale de toute la cité, dans l’avenir.

« Je vous félicite pour la conscience avec laquelle vous avez rempli ce devoir, librement sollicité auprès des populations… »

Au nombre de ceux-ci, il y a eu : la réouverture de l’aérodrome ; la réhabilitation de l’ex-régie hydro-électrique, dont les études de faisabilité sont très avancées ; l’achèvement et la validation des études de faisabilité, pour le bitumage de trente-six (36 Km) linéaires de routes dans la ville ; la construction d’une station de traitement et de valorisation des boues de vidange et d’eaux usées.

En sa qualité de tutelle des communes du département, Godlive Nboke Ntua, préfet de la Menoua, s’est dit très satisfait de repartir de la salle des actes, en sachant que Dschang a déjà son budget 2020 quasi-opérationnel, bien que les délais règlementaires pour le faire aient été largement dépassés.

Poursuivant le fil de ses idées, le chef de terre a marqué une pause pour féliciter les membres du conseil : « En cette période de fête où d’autres se concentrent autour de leurs enfants, vous vous êtes accordés à répondre à cet appel du devoir qui, à cet instant, est de doter la commune de Dschang d’un budget pour 2020. Et je vous félicite pour la conscience avec laquelle vous avez rempli ce devoir, que vous avez librement sollicité auprès des populations… »

Roch Kenfack

Add Comment