Gouvernance locale :Le Pr Emile TEMGOUA parle de l’impact de l’université sur la vie à Dschang

Gouvernance locale :Le Pr Emile TEMGOUA parle de l’impact de l’université sur la vie à Dschang

Le premier adjoint au Maire de la Commune de Dschang, représentait S.M. Beaudelaire DONFACK ce vendredi à la cérémonie marquant la rentrée solennelle de l’Université de Dschang

Après avoir fait ses civilités d’usage à Monsieur MBOKE Godlive NTUA, nouveau préfet de la Menoua qui participe pour sa première fois à une telle cérémonie depuis son installation à Dschang, et salué le Professeur Roger TSAFACK NANFOSSO qui a usé de son «  tact pour restaurer et perpétuer cette occasion de magnifier solennellement le retour des classes » dans son institution, le Pr Emile TEMGOUA a fait savoir à la jeunesse estudiantine l’attention qui est celle de l’exécutif qu’il représente à cette cérémonie, « à leur offrir une ville paisible, vivable et conviviale ».

De son discours très applaudi, l’on note que la présence de l’Université de Dschang à Dschang profite énormément aux populations dont ils ont la charge.

« A titre illustratif, sur le plan socio-économique, environ 30 000 étudiants logent dans la cité ; beaucoup d’entre-eux, non seulement s’acquittent des frais de leur loyer, mais aussi prennent au minimum 100 à 200FCFA de mototaxi par jour. Ils facilitent l’écoulement des produits vivriers de nos mamans sur le marché par leur pouvoir d’achat considérable. A titre d’illustration, les résultats issus des laboratoires de l’université de Dschang ont fait exploser les rendements et les prix de la patate douce jaune, et le prix du sac est passé de 900F à 11 000F en l’espace de 20 ans, ce qui contribue à une amélioration visible des conditions de vie de nos populations. Dans le même ordre d’idée, toujours à partir des travaux de laboratoire de l’Université de Dschang, la Commune a mis sur pieds un programme de gestion de déchets qui lui a valu cette année, le 3e prix des bonnes pratiques du Fond d’Equipement Intercommunal (FEICOM). On comprend pourquoi tout natif, tout résidant de Dschang doit être fier et jaloux de la présence de son Université, laquelle par la Grâce de Dieu doit son maintien en ces lieux ».

Aussi, la Commune de Dschang pour sa part, « offre à l’Université qu’elle abrite un laboratoire en plein air pour les différents travaux pratiques et de recherches. Tenez par exemple, sur la quarantaine d’étudiants inscrits en filière Communication pour la Gouvernance Locale et le Développement de la FLSH, notre commune a reçu plus de la moitié. Ce sont des moments durant lesquels la municipalité assoit mieux et intensifie sa communication auprès des populations. Ils sont encore plus nombreux venant des autres facultés/filières. Ces laboratoires s’étendent au MDC, l’office de tourisme, l’agence de l’eau, l’agence de gestion des déchets et j’en passe ».

Le magistrat municipal a saisi cette vitrine pour dresser le chapelet non exhaustif d’un ensemble de réalisations faites par l’exécutif et qui impacte mieux la vie estudiantine à Dschang. « La Commune de Dschang, soucieuse du déficit d’éclairage public pour lutter efficacement contre l’insécurité et améliorer les conditions de visibilité dans la mobilité urbaine, a maturé le projet d’éclairage public par énergie solaire qui a été éligible au programme décentralisation FEICOM-VILLES MOYENNES, projet qui a permis la pose de 91 lampadaires sur quelques axes routiers de notre belle cité, la formation des Techniciens de l’Agence Municipale de l’Eau et de l’Energie pour le fonctionnement, la gestion et la maintenance des équipements.

Que ce soit sur Fonds propres, Fonds de l’Etat ou Fonds issus des partenaires dans le cadre de la Coopération Décentralisée, nous avons pu réaliser de nombreux projets dont les plus saillants sont :

  • Les travaux de restauration de notre Hôtel de ville vieillissant ont permis de doter notre ville d’un Hôtel de ville digne de ce nom. Il affiche désormais fière allure redorant le blason de la beauté de notre municipalité ;
  • la Construction de 18 mini réseaux d’adduction d’eau potable, 06 forages avec 80 bonnes fontaines ;
  • La Construction de 12 dépotoirs contrôlés dans la ville et de 28 blocs de toilettes écologiques dont certaines à la Faculté de Médecine ici ;
  • La pose de 250 lampadaires d’éclairage public sur le réseau ENEO en ville et en campagne et 119 lampadaires solaires ;
  • Le programme futur de la construction de la Station de Traitement des eaux usées et des boues de vidange est une niche d’emplois potentiels car notre ville a été éligible à ce programme à côté de 07 autres villes de la planète.

… avec la liste non exhaustive des actions qui précèdent, la Commune de Dschang s’est illustrée comme étant la vitrine des Communes camerounaises en matière des partenariats dans le cadre de la Coopération Décentralisée bénéficiant de la totale confiance des partenaires importants et exigeants tels que l’Union Européenne, l’AIMF, l’Association Africaine de l’Eau, la Fondation Bill et Melinda- Gate, l’AFD, Nantes, Nantes Métropoles, le FEICOM, Le PNDP etc……

Cet éventail de partenariat nous a permis de réaliser des projets structurants dans le cadre de la gouvernance de l’eau et de l’énergie. Ce qui nous a permis de gagner le 2ème prix au concours national FEICOM à la 2ème édition en 2016 des meilleures pratiques et initiatives communales.

L’élaboration de la politique publique communale de la gestion des déchets ménagers par compostage, sur l’encadrement technique de la FASA, nous a valu cette année 2019 de remporter le 3ème prix du concours national FEICOM à la 3ème édition. Je n’oublierai pas l’implémentation en cours, sous le portage de la Commune de Dschang, du Programme PIGeDEA auprès des Communes de Nkong-Zem, Kye-ossi, Douala 5ème et Fongo-Tongo sur la gouvernance de l’eau et l’assainissement.

Le bitumage des artères de la ville autour du Rectorat, à l’entrée du Campus A et autour du marché principal va nous permettre de parler des nids de poule au passé ».

Sur le plan marketing, le premier adjoint au Maire de la Commune de Dschang, surfant sur le sérieux qu’affiche l’Exécutif Communal dans la Gouvernance Municipale a fait savoir à son auditoire le pôle d’excellence que constitue désormais Dschang d’où la ruée vers cette collectivité des Maires du Cameroun et d’ailleurs pour venir s’abreuver aux sources de l’expertise engrangée par cette institution ».   

L’on a appris que le Directeur Général du FEICOM, à la demande de Monsieur le Recteur TSAFACK NAFOSSO, aurait ordonné à la Commune de Dschang de porter à son niveau la demande de financement pour un programme sur l’autonomisation des Campus B et C en eau potable.

Carlos De Bordeaux

Add Comment